Conseil municipal du 26 avril 2013

 

 

Voeu du Conseil municipal de Quimper/Kemper

 

 pour la ratification de la Charte européenne

des langues régionales ou minoritaires

 

 

Après les guerres et les génocides qui ont endeuillé l'Europe au cours de l'histoire, les peuples européens ont constitué le Conseil de l'Europe pour promouvoir la démocratie, les droits de l'homme et l'État de droit.

 

Le Conseil de l'Europe a adopté en 1992  la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires que la France a signée en 1999 et qui a déjà été ratifiée par 25 États européens, afin de protéger et promouvoir les langues régionales ou minoritaires en tant qu'aspect menacé du patrimoine culturel européen.

 

Le Président de la République François Hollande au cours de sa campagne électorale a pris l'engagement solennel n° 56 « je ferai ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires » engagement réitéré dans différentes régions de métropole et d'outre-mer et devant les représentants du Conseil de l'Europe à Strasbourg.

 

Affirmant que le respect de la parole politique donnée est essentiel en démocratie, que la reconnaissance de la diversité des langues et des cultures de tous les citoyens est un élément constitutif du « vivre ensemble » conformément à la devise européenne « unis dans la diversité » et la devise de la République « liberté, égalité, fraternité »,

 

Se refusant d'admettre un renoncement sur cet engagement qui relève des valeurs fondamentales de l'Europe et du Monde et qui concerne directement l'avenir de la langue bretonne,

 

le Conseil municipal de Quimper/Kemper, demande  instamment au Président de la République, au  Premier ministre et au Parlement d'engager dès maintenant le processus de modification de la Constitution afin de ratifier la Charte des langues régionales ou minoritaires du Conseil de l'Europe.

 

 

Isabelle Le Bal

Pierre Donnars

Martine Gouguenheim

Conseillers municipaux

le voeu a été présenté également par d'autres groupes politiques, tant mieux, espérons un vote consensuel.

Merci aux assocaitions culturelles bretonnes de Quimper et de Bretagne pour leur action toujours active que nous essayons de relayer à la base de nos collectivités.

Tag(s) : #Ville de Quimper

Partager cet article

Repost 0