Tribune des élus de QUIMPER, nouvelles énergies
paru dans le magazine municipal de janvier 2011

 

 

Sans TGV point de salut ?!

 

fotolia_tgv.jpgAu nom de notre liste QUIMPER, nouvelles énergies nous adressons tous nos meilleurs vœux aux habitants de Quimper et de l’agglomération. Pour 2011, nous pensons d’abord aux familles qui vivent les difficultés de la crise économique, les soucis de santé, et aux acteurs économiques qui font vivre la Cornouaille en accompagnant leur espoir d’un dynamisme nouveau cette année.

Nous abordons la moitié du mandat municipal, et tenons à témoigner aux Quimpérois, que notre liste continue tous les mois depuis les élections de 2008  à se réunir pour partager les projets et les enjeux pour Quimper. Il s’agit de s’investir au développement de notre ville et force est de constater que le compte n’y ait pas dans les réalisations actuelles pour enrayer cette dérive de l’isolement de la pointe du Finistère.

Sans vrai TGV, Quimper sera toujours à l’écart de la croissance que connaît l’est de la Bretagne avec la métropolisation de Rennes et de Nantes ; sans outil performant de logistique comme une plateforme multimodale en Cornouaille, nos entreprises notamment de l’agro-alimentaire seront en dehors de la dynamique européenne et mondiale.

Une gare TGV c’est l’enjeu de désenclavement économique et social majeur pour les prochaines années pour Quimper ; l’aménagement urbain autour de ce nouveau pôle de la gare est l’axe de développement vital, nous l’avions écrit dans le petit livre orange – d’ailleurs qui inspire encore beaucoup de décideurs… ! - : Développons « Quimper de la gare au Port. »

Le dossier n’avance pas assez vite, la municipalité doit accélérer.

Tag(s) : #Ville de Quimper

Partager cet article

Repost 0