P1010067.JPGCes derniers jours de février accompagnent l'écrivain Alexis Gloaguen vers la fin de sa résidence d'écriture au sémaphore du Créac'h, sur l'île d'Ouessant. 118 jours passés dans cet hiver de l'iroise, comme autant d'îles dans l'archipel de Venise et non pas comme les jours que l'on compte dans une résidence surveillée. L'écrivain invité par l'association Culture arts et lettres des îles, organisatrice du salon du livre insulaire, terminera les rencontres de son séjour auprès de l'école primaire et du club des anciens. Résidence libre de création soutenue par le Centre National du Livre, la mairie d'Ouessant, le conseil régional de Bretagne, et le conseil général du Finistère, propriétaire des lieux. Elle est la seule résidence d'écrivain sur une île en Bretagne, voir plus loin... et la seule de ce type en Finistère. Le projet culturel qui l'accompagne développe depuis 1999 une essentielle mission de promotion de la littérature insulaire contemporaine. Le projet singulier d'écriture proposé par l'écrivain en ce temps autre dans ce lieu autre donnera naissance à un nouveau livre, et nous l'espérons à un avant et un après Ouessant, marqués de signes  dans son parcours d'écriture.

P1000027.JPGNous avons été heureux de vivre avec lui cette rencontre avec l'île, ses paysages thème si cher aux  inspirations de l'auteur, de partager des rencontres avec les habitants de tous les âges, de cheminer à côté de cette écriture en naissance. Demain, au mois d'août, l'association recevra un nouvel habitant au sémaphore du Créac'h. Pensé en 2000 à l'occasion du désarmement par la Marine Nationale du bâtiment porteur de signaux, le projet de faire d'Ouessant une île littéraire tournée vers la création toute l'année, a trouvé désormais son rythme de croisière. Attachés aux résidences de longue durée, ancrées dans un réel projet d'écriture et de cheminement artistique avec l'association et la population, cette troisième résidence de l'association aura duré 4 mois et fait suite aux deux autres résidences  de  Rodney Saint-Eloi en 2009 et de  Laure Morali à l'été 2010). En portant auprès des financeurs cette vigoureuse envie de créer cette résidence, nous poursuivons ces liens de l' Archipel des Lettres.

P1060089.JPG

 

 

118 jours, vents de noroît, livre et lectures insulaires, c'est à Ouessant et nulle part ailleurs.

Alexis Gloaguen, comme ses prédécesseurs, devenu désormais pour toujours: écrivain d'Ouessant.

Tag(s) : #Culture

Partager cet article

Repost 0