fotolia_enfance.jpgCommuniqué de presse du 26 septembre. 

 

Réforme des rythmes scolaires : Et l’intérêt de l’enfant ?

La mise en place à Quimper de la réforme des rythmes scolaires à cette rentrée rencontre de nombreuses difficultés. Nous constatons un manque de préparation ou d’organisation qui ne peut convenir aux enfants. Nous entendons des familles et des personnels que les enfants sont fatigués et que des activités ne sont pas opérationnelles et ressemblent plus à une « garderie » qu’à de réelles pratiques culturelles ou sportives.

La municipalité de Quimper en choisissant une application rapide dès cette rentrée contrairement à d‘autres communes, avait assuré lors du conseil municipal - d’une part de son utilité sur les contenus avec le Plan Educatif Local,  - et d’autre part de sa faisabilité en terme de financements et de moyens.

Or nous constatons de nombreuses interrogations des parents. 

En termes d’égalité des enfants quimpérois, toutes les écoles ne sont pas logées à la même enseigne. Nous avions interrogé le conseil municipal sur la part financière qui pourrait être accordée à l’enseignement privé ou associatif : on voit bien apparaître ici deux poids-deux mesures.

Dans l’enseignement primaire public, des questions se posent en termes de contenus, de moyens, de personnel, de transport, d’amplitude horaire pour l’accueil périscolaire. Des nouveaux intervenants entrent dans les écoles pour les activités et ne sont pas toujours connus ou identifiés par tous dans les établissements. Des interrogations justifiées se posent sur le temps de préparation, de formation et de sécurité. Deux procédures ont l’air de se juxtaposer dans un même établissement scolaire pouvant créer de la confusion.

La ville de Quimper a-t-elle les moyens concrets pour mettre en application cette réforme en termes de salles, d’équipements, de matériel, de nouveaux personnels formés ? La ville de Quimper a-t-elle, par les mesures d’urgence mise en place après la rentrée, les finances complémentaires ?

Nous posons la question de savoir si la réforme est adaptée, efficace et bénéficie de tous les financements nécessaires.

Nous espérons une clarification rapide sur les dispositions mises en place dans l’intérêt de l’enfant, et attendons des informations budgétaires rectifiées.

 

Isabelle Le Bal

Conseillère municipale et communautaire

Et les membres de la liste ouverte et de rassemblement

 

Tag(s) : #Ville de Quimper

Partager cet article

Repost 0