affiche-galets.jpg

 

 

Edito Ilb : www.livre-insulaire.fr

Le salon 2010, c’est « Mon île… »

 

Et si l’île était l’intime…

Et si le livre est de l’intime…

Ce n’est pas sans appréhension que, seulement après 11 éditions, nous approchons les rives des îles de Bretagne. Après avoir accueillis, reçus, aimés les littératures insulaires des autres océans, du Pacifique aux mers du Nord, de l’Indien à la Mare Nostrum… Peut-être aussi nous fallait-il attendre d’avoir enfin fait apparaître à tous l’ensemble de notre projet littéraire avec la revue littéraire et le démarrage de la résidence d’écrivain. Mais surtout cette édition est rendue possible grâce aux amis fidèles du salon, Eric Auphan, vice-président de l’association des amis d’Henri Queffélec, avec qui nous sommes heureux de donner un coup de projet sur cet écrivain majeur des îles bretonnes pour le centenaire de sa naissance.

Photo-iphone-juin-2010-004.jpg

La littérature des îles

Les écrivains insulaires.

Quand certains y voient exotisme et cocotiers, d’autres discrets travaillent sans relâche aux écritures contemporaines ; quand certains persiflent  sur la qualité en baisse des productions éditoriales, d’autres se battent inexorablement malgré l’esprit du temps pour publier et défendre le livre, la lecture, les écrivains. Oui c’est utopique et d’autres font bien mieux, c’est certain. Mais sur ce caillou de la Mer d’Iroise, il y a ce rendez-vous, le quatrième week-end d’août, volontairement choisi pour aider à prolonger la saison touristique, car sur une île il y a des îliens… Ouessant n’est pas une île déserte. C’est aussi l’enjeu renouvelé de provoquer la rencontre entre une culture vivante et une culture qui s’invente.

 Photo-iphone-juin-2010-257.jpg

Le prix littéraire

Les actions pour les enfants.

Le prix du livre insulaire est un amer indissociable du salon d’Ouessant. Près de 90 ouvrages de tous les océans sont en compétition. Je salue les éminents membres du jury pour leur lecture bénédictine et éclairée des nouveautés de l’année, et tout particulièrement la présidente Anne Queffélec qui unit les âmes de la littérature et de la musique. Avec les enfants de l’île entrés dans les jurys des prix et des concours, la relève est assurée…

Les îles bretonnes, îles de nos enfances, accompagneront les nouveaux espaces conçus spécifiquement pour les jeunes dans ce salon.

 Photo-iphone-juin-2010-030.jpg

Editeurs du f u t u r

Ecritures numériques

à la nostalgie naturelle émanant de l’insularité réelle ou rêvée, nous avons pris le parti d’associer l’avenir du livre, de la lecture, de l’édition numérique avec un temps et un espace dédié intitulés Numér’île. L’écrivain, éditeur François Bon nous fait l’honneur de présider l’édition entouré des plus pointus des acteurs nationaux de cette révolution technologique, dont les questions soulevées pour le monde du livre trouveront peut-être ! l’amorce de réponses à Ouessant.

 atelier-enfants-contes.JPG

Rien sans eux,

rien sans elles…

Je souhaite remercier ici les bénévoles actifs de l’association Culture, arts et lettres des îles, et tout particulièrement le conseil d’administration et le bureau, un coup de chapeau à Joëlle pour le prix, et Jean-Lou pour le Numér’île 3, particulièrement chronophages cette année.

Un immense merci à nos partenaires financiers qui malgré ces temps difficiles nous soutiennent fidèlement depuis l’origine et surtout pour nos nouveaux projets de publication et de résidences d’écrivains. J’associe tous les partenaires techniques, les entreprises d’Ouessant, à cet hommage mérité.

Nos géographies littéraires iront des îles bretonnes jusqu’à Nouméa et La Réunion, de Nouvelle-Zélande à Berlin, car la rencontre des inspirations insulaires est toujours au programme de nos évènements. Merci à eux d’avoir fait de si longs voyages pour venir jusqu’à nous.

Que cette 12eme édition soit pour chacun un beau moment et si vous découvrez pour la première fois île, soyez les bienvenus.

Digemer mad Enez Eusa.

Isabelle Le Bal

Fondatrice du salon du livre insulaire

responsable éditoriale

* et oui la littérature ma première passion...

 

Tag(s) : #Culture

Partager cet article

Repost 0